Yoga du rire

Historique

Dr Kataria et sa femmeLe Yoga du rire a été créé par le docteur Madan Kataria et sa femme Madhuri Kataria à Mumbai en Inde en 1995. Il écrivait alors un article “Le rire – le meilleur remède” dans une revue médicale. Ses recherches parmi les nombreuses études scientifiques sur le rire l’ont convaincu des bienfaits du rire pour la santé. En particulier, il a été impressionné par le livre de Norman Cousins “Comment je me suis soigné par le rire” et les travaux de recherche effectués par le docteur Lee Berk.

Il a décidé d’en faire bénéficier ses patients et a commencé à réunir ceux qui le souhaitaient le matin dans un parc pour les faire rire. Lors de ces premières séances, le groupe se disposait en cercle et une personne allait au centre pour raconter une histoire drôle. Après la séance, chacun se sentait effectivement mieux pour la journée. Pourtant après deux semaines, les choses se sont gâtées. Le stock de bonnes blagues a manqué et des blagues négatives, blessantes ou grivoises ont commencé à émerger. Des participants se sont plaint et ont parlé d’arrêter les séances dans ces conditions.

Le docteur Kataria ne s’est pas découragé et a demandé aux participants un jour pour résoudre le problème. Cette nuit-là, il a passé en revue ses recherches et a trouvé la solution dans un article qui démontrait que le le cerveau ne fait pas la différence entre le rire spontané et le rire simulé. Les deux produisent la même “réaction chimique heureuse”.

Le lendemain matin, il a expliqué cela au groupe et leur a demandé de faire semblant de rire. Malgré un certain scepticisme, ils ont essayé et le résultat a dépassé toutes leurs espérances. Pour certains le rire simulé s’est rapidement transformé en rire spontané et cela s’est révélé très communicatif. Cette découverte capitale a été le point de départ du Yoga du rire.

Le développement du Yoga du rire a été spectaculaire puisqu’il est présent dans 106 pays.

Les 4 règles du Yoga du rire

Ces règles permettent un bon déroulement de la séance.

  1. Respecter sa zone de confort physique
    Il est essentiel d’écouter son corps. Si le rythme proposé par l’animateur est trop intense, adaptez-le. Vous pouvez ralentir et même vous asseoir si vous êtes essoufflés. Si vous avez mal quelque part, adaptez l’exercice ou même imaginez simplement que vous le faites.
    L’important n’est pas de faire les mouvements mais de rire ensemble.
  2. Se regarder dans le yeux
    Le rire est très communicatif et nous pouvons le partager par nos échanges de regard quand nous nous croisons au cours de la séance.
  3. Ne pas parler
    Parler fait remonter dans le mental, non seulement celui qui parle mais aussi celui qui écoute. Or un des objectifs du Yoga du rire est de faire une pause du mental.
  4. Participer avec enthousiasme
    Jouer le jeu, se lâcher, retrouver son âme d’enfant.

La séance de Yoga du rire

Une séance standard dure une heure est se décompose ainsi

logo Yoga du rire

  1. Présentation du Yoga du rire
  2. Règles à respecter
  3. Échauffement
  4. Exercices de préparation
  5. Exercices de rire
  6. Fontaine de rire
  7. Relaxation
  8. Partage

Bienfaits du Yoga du rire

Des études scientifiques ont démontré les nombreux bienfaits du rire sur la santé. Ces bienfaits sont obtenus lors des séances de Yoga du rire :

  1. Libération des hormones du bonheur, principalement les endorphines (qui  réduisent la douleur et permettent la relaxation), la dopamine (l’hormone du plaisir) et la sérotonine (qui aide à réguler l’humeur et l’émotivité).
  2. Amélioration du système immunitaire
  3. Amélioration de la digestion
  4. Meilleure qualité de sommeil
  5. Ajustements fonctionnels : moins de cholestérol, baisse de l’hypertension, augmentation de la production d’insuline

Contre-indications

Le médecin fondateur du Yoga du rire, le docteur Madan Kataria préfère déconseiller la pratique du Yoga du rire aux personnes souffrant des affections dont voici la liste non-exhaustive :

  • Tout type de hernie
  • Epilepsie
  • Glaucome sévère
  • Toux persistante avec symptômes aigus
  • Saignements répétés d’hémorroïdes
  • Asthme grave
  • Incontinence
  • Sévère mal de dos

Autres contre-indications à respecter

Les personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou intervention localisée notamment dans la région de l’abdomen, du thorax, de la colonne vertébrale devront attendre un minimum de 3 mois et prendre un avis médical.

Les malades du cœur et les hypertendus devront consulter un cardiologue préalablement.

Les personnes souffrant de troubles psychiques et de dépression devront consulter un psychiatre préalablement.

Il est recommandé aux seniors de prendre un avis médical avant de commencer la pratique du Yoga du rire.